essai.png
L'Allocation d’éducation
de l’enfant handicapé (AEEH)
AEEH.jpg

L’AEEH est une prestation financière destinée à compenser les frais d'éducation ainsi que le coût des soins apportés à un enfant en situation de handicap. Elle est versée à la personne qui en assume la charge sous conditions (âge de l’enfant, taux d’incapacité, résidence en France, etc.).

C’est la Commission des droits et de l'autonomie des personnes handicapées (CDAPH) qui décide de l’attribution de l’allocation d’éducation de l’enfant handicapé.

falC.jpg

Le montant de l'AEEH de base s'élève 132,74 € par mois au 1er avril 2021. D’autres prestations peuvent être versées cumulativement à l’AEEH (complémentent AEEH, majoration pour parent isolé, prestation de compensation du handicap (PCH), etc.).

Quelle durée d'attribution de l'AEEH ?

           Si le taux d’incapacité est compris entre 50% et moins de 80 %, la durée minimale d’attribution de l’AEEH est de 2 ans, la durée maximale est de 5 ans.  

          Si le taux est égal ou supérieur à 80 %, l’AEEH peut être attribuée sans limitation de durée jusqu’à l’âge limite du bénéfice des prestations familiales (20 ans en général) ou du basculement à l’AAH. Une dérogation est possible en cas de perspective d’amélioration de l’état de l’enfant avec une durée minimale de 3 ans et une durée maximale de 5 ans. 

L’AEEH est attribuée en fonction de trois critères : le taux d’incapacité, l’âge et la résidence. 

Une partie des conditions à remplir pour bénéficier de cette prestation est étudiée par la MDPH. Ces critères sont ceux liés à la situation de handicap de l’enfant concerné et plus particulièrement à son taux d’incapacité. 

La démarche à effectuer pour demander l'AEEH.
 

L'Allocation d'Education de l'Enfant Handicapé en FALC